La préparation du yaourt ne requiert ni grandes connaissances ni compétences poussées en art culinaire. Contrairement à ce qu’on pourrait penser, chacun peut le faire chez lui et à moindre coût. Voici comment vous y prendre.

La préparation de yaourts maison avec une yaourtière

Faire du yaourt est très simple à réaliser, mais cela requiert quelques indispensables.


Les ingrédients

Il faudra vous procurer comme ingrédient :

  • 1 l de lait UHT ou du lait entier ;
  • 1 yaourt nature ou un sachet de ferments ;
  • et du sucre, de la confiture ou de la vanille.

Le lait UHT, le lait entier, le yaourt nature et le ferment peuvent être obtenus dans le commerce. La vanille et la confiture quant à elles ne sont pas obligatoires, mais serviront à aromatiser votre yaourt selon votre goût.

Le matériel

Le matériel de préparation se compose :

  • de pots ou bocaux ;
  • d’une yaourtière ;
  • d’un fouet ;
  • et de tout récipient de contenance de plus d’un litre.

Vous devez veiller à stériliser les pots afin d’éviter la prolifération de bactéries nuisibles à votre yaourt maison. La yaourtière peut être facilement trouvée dans le commerce. Comme l’explique le site yaourtmaison.fr, il existe des modèles premier prix qui démarrent à moins de 20€ pour aller jusqu’à plus de 100€ pour les modèles hauts de gamme. Certaines yaourtières sont également fromagères.

La préparation du yaourt


Maintenant que tous les éléments sont prêts, vous pouvez passer à la préparation proprement dite du yaourt. Commencez par verser le litre de lait à température ambiante dans le récipient contenant déjà le sucre et la vanille. Ajoutez-y le yaourt nature ou le ferment (au choix). Ils jouent un rôle très important, car ils contiennent les bonnes bactéries nécessaires à l’ensemencement du lait.

Remuez le mélange à l’aide du fouet, puis versez-le dans les pots. Généralement, un litre de lait pourra remplir sept à huit pots. Placez les pots dans la yaourtière sans leur couvercle. Fermez la yaourtière et laissez incuber les pots pendant au moins huit heures. L’idéal est donc de le faire avant de se coucher pour que la fermentation soit complète à votre réveil.

Assurez-vous que la yaourtière est dans un endroit calme et sans secousses. Cette étape passée, retirez les pots de la yaourtière et mettez-les au réfrigérateur pendant quatre heures. C’est bon ! Vous pouvez maintenant déguster vos délicieux yaourts. Vous pouvez aussi ajouter de la confiture à la surface pour obtenir un savoureux yaourt aux fruits qui sont d’ailleurs bons pour la santé, comme expliqué ici.

Quels sont les avantages d’utiliser une yaourtière ?

Utiliser une yaourtière pour préparer vos yaourts vous revient moins chère à la longue que de les acheter au supermarché. De plus, vous décidez vous-même de la qualité des produits que vous consommez et vous êtes sûr de l’absence d’additifs comme c’est le cas dans certains yaourts industriels. Vous gagnez aussi du temps, car vous n’avez pas à surveiller la température lors de la fermentation du lait. Le processus est automatique. On notera également la possibilité de varier les goûts et les saveurs en ajoutant des fruits, du chocolat, du sucre etc. Le seul inconvénient majeur sera la durée de conservation des yaourts. Malheureusement comme ils ne possèdent pas de produits chimiques, vous ne pourrez pas les garder plus de 7/8 jours dans votre frigo.

Les critères pour bien choisir son appareil

Pour choisir une yaourtière de qualité, vous devrez vous baser sur les paramètres suivants :

  • sa capacité
  • ses fonctionnalités (fromagère, présence d’un minuteur)
  • ses options et les accessoires (nombre de pots livrés)
  • son ergonomie (petite / grande taille ?)
  • son design
  • son prix bien entendu.

Les meilleures yaourtières qui réunissent ces caractéristiques sont celles qui vous permettront d’avoir un yaourt onctueux et savoureux. La marque Severin est connue pour proposer des modèles de qualité à des prix très attactrifs, Moulinex fera office de valeur sûre tandis que SEB est considéré comme la référence haut de gamme des yaourtières. Peu importe le choix de votre appareil, ce dernier doit garder une température constante tout au long de son fonctionnement.